Assistance : +33 4 91 45 27 71 (Marseille) +33 4 42 05 16 15 (Fos)

Swipe to the left

​Windfoil - Test flotteur Exocet RF 81 - Un contrôle exceptionnel dans toutes conditions

28 mars 2018 3907 Vues 2 commentaires
Nous ne reviendrons pas sur la présentation de ce nouveau flotteur 100% dédié foil . Vous pouvez la retrouver ici
Après avoir testé les prototypes de la RF à Best cet hivers, nous attendions avec impatience la version finale ! Elle est enfin disponible, alors feu
Lors de cet test, j’ai voulu l’associer essentiellement à 2 foils
  • le GTS Starboard
  • le RS:Flight AL
Outre le fait que ce sont 2 foils très différents à tous les niveaux (prix, construction, point d’équilibre, technologie), cela permet de tester la flotteur dans un premier temps avec un foil qui correspond en tout point au programme de la planche (GTS), puis dans un 2e temps un combo qui intéressera beaucoup de monde pour son accessibilité en terme de budget (flotteur RF81 AST + NP Alu = environ 2000€)
Le test a été fait le même jour que celui de la Starboard 122, dans les même conditions. C’était très intéressant car ce sont 2 flotteurs très différents et je dois dire pourtant que je me sus régalé avec les 2 même si les sensations étaient très différentes.

Conditions du test

Spot - La Ciotat
Flotteur : Exocet RF 81 - poids constaté : 10,160kg avec straps
Foil : Starboard GTS et NP RS Flight AL
Gréement : V8 6.7 + TPX 100

Réglage

Pied de mat à 135

Position des traps avant : extérieur, centre + 1

Position des traps arrière : avancé, extérieur -1

Décollage

La RF 81 fait partie des flotteurs avec un arrière très large. Il faut nécessairement de la puissance pour la faire accélérer. De ce fait, il faut soit un peu plus de vent, soit une plus grande voile qu’avec des flotteurs comme la Foil 122 ou autre tiny. Subjectivement, on est derrière la JP Hydrofoil, à équivalence avec l’Elix RF1.
Dans la majeurs partie des cas (sauf vent soutenu), il sera donc nécessaire de pomper énergiquement pour faire décoller la RF81. Je tiens à noter tout de même que la glisse s’est nettement améliorée depuis l’essai des protos cet hivers. La carène à probablement été retendue.

Je me permets d'insister sur ce point : la RF ne décolle pas tout seule dans le vent léger ! Il faut une vraie technique de pumping combinée voile + foil. De ce fait, elle n'est pas adaptée à un débutant qui espère voler dans le light au bout de 3 séances de 2h. Pour ceux qui maîtrisent, et qui font l'effort de comprendre comment cela fonctionne (il faut se reculer plus qu'avec d'autres flotteurs lors du pumping, et partir un peu plus abattu), il faut une petite heure pour piger. Pour les autres, il faut plus de vent qu'avec une planche comme la Starboard 122 ou la JP 135 ... tout simplement.

Et puis, un petit mot sur le poids de la planche qui anime beaucoup les discussions de comptoir : le sais que nombreux ont l'oeil rivés sur ce paramètre .. malheureusement à tort à mon avis. Le problème n'est pas réellement le poids des planches, mais plutôt leur équilibre. Il vaut largement mieux une planche de 9kg avec un centre de gravité à 70cm de l'arrière qu'un flotteur de 6kg avec un centre de gravité à 1m40 de l'arrière ! En l'occurrence, les RF sont loin d'être légères, mais ça ne se ressent pas en vol car le centre de gravité est très reculé. Pas de stress donc sur ce poids : vous allez être surpris par le comportement !

En vol

Il ne faut pas beaucoup de temps pour que le caractère de la RF saute aux yeux. Dès le vol stabilisé, on se sent réellement sur un rail. Tout à l'opposé de la Foil 122 qui était très sensitive, le RF est ultra calée et rien ne bouge ... tout au moins sur le plan transversal. Cette sensation, je l'ai déjà ressentie lorsque l'on a testé le foil sur une planche de formula. Pourtant, on n'a pas ici l'encombrement des 1m de large, et encore moins l'énorme résistance à l'avancement des formula (qui nécessitait de toiler plus de 9m2 pour partir au planning).

Cette sensation d'être parfaitement calé semble provenir à la fois du plan de pont très plat, que de l'outline très large à l'arrière, et avec un maître beau au niveau du strap avant. Par rapport aux premiers portos, le plan de pont sous le pied arrière a été sensiblement amélioré pour plus de confort sous le talon. Par contre, les positions de strap restent parfaites.

Comme nous l'avions ressenti à Brest, nous confirmons avec nos configurations de référence, que la RF offre réellement un contrôle hors du commun. Dans les rafales, on est beaucoup plus serein avec la RF qu'avec d'autres planches : il est beaucoup plus facile de gérer la surpuissance développée par le foil. En contre partie, on perf peut être un peu en sensation pour optimiser le vol dans le très light irrégulier ... comme on le faisait si bien avec l'Elix F1X

Touchettes

Comme d'habitude, c'est un point que nous vérifions sur tous les flotteurs car il est crucial en Windfoil. Les coup de freins à l'amerrissage sont à la fois un risque de passer devant lors des touchettes, et en plus un éléments pénible en navigation.

Avec la RF, on a passé encore un step par rapport à ce que nous connaissions avec les RF et autre Tiny. Sur certaines touchettes, la glisse est tellement bonne qu'il n'y a que le bruit de l'eau qui permettent de déceler le contact. Pour le coup, c'est bluffant ! Que le soit à plat, sur l'arrière de la planche, ou sur les rails, tout est ultra doux avec un minimum de ralentissement.

Pour le coup, les progrès par rapport aux protos testés à Brest est saisissante, en particulier la 91 qui au départ scotchait un peu. Désormais, la combinaison entre le scoop et la forme de la carène est très optimisée.

Les experts de la conception de flotteurs peuvent s'inspirer le la RF car elle représente un réelle référence dans le domaine à ce jour.

Pack Low Cost ... mais pas low perf

Je tenais absolument à tester le combo RF / RS Flight AL car c'est une combinaison très intéressante au niveau tarif. Ceci permet de sortie un pack flotteur + foil à 2000€, ce qui est à mon avis assez exceptionnel au regard du matériel considéré.

Un premier bord effectué avec ce combo ne m'a pas convaincu car l'ensemble avait du mal à décoller. Je n'avais pas anticipé le fait que le foil NP est centré plutôt arrière. Retour au bord pour reculer les straps à fond (avant et arrière). Dès lors, ça change tout et l'ensemble devient beaucoup plus équilibré. Le combo resté très légèrement pied arrière, ce qui favorisera la tenue dans les rafales et un côté assez sécurisant. Il nous reste encore l'option de la rondelle sous le stab si on veut encore améliorer le décollage, mais je n'en n'ai pas ressenti le besoin durant le test.

On retrouve aussi avec le NP le côté ultra stable latéralement de l'ensemble, et le contrôle exceptionnel même dans les rafales. Avec un flotteurs aussi puissant que la RF, on béni aussi la très grosse rigidité du mat aluminium NeilPryde ... et au passage, je signale qu'il est irréaliste d'utiliser ce type de flotteur avec un foil un poil souple ! Il y a d'autres flotteurs pour cela (type Foil 122 ou Tiny par exemple).

Bien évidemment, ce combo Exocet / NP permettra d'exploiter à 100% la contre gîte dont est capable le NP Alu, et c'est un très bon point pour ceux qui vont chercher à explorer d'autres allures que le travers.

Alors au final, ce combo low cost est en mesure de donner satisfaction à tous ceux qui veulent découvrir le foil à un tarif raisonnable, avec une option 'slalom'. ceux qui souhaitent plus une option frerride / maniabilité se tourneront sur le pack Horue H10 / Eco 121 au même tarif.

Association

Comme vous l'avez compris, la RF est plutôt destinée aux foils rigides et puissants. On évitera absolument les associations avec des mat souples (H10, Fanatic, Slingshot, Viny, Manta, Aeromod). Elle nécessite aussi un peu plus de puissance vélique que la moyenne (Tiny, Starboard 122, RS:One, JP Hydrofoil). C'est donc un flotteur que l'on associera plus facilement avec des voiles à camber, même légère (type V8, Skyscape, S Type, Switchblade) que des voiles sans cam.

Bilan

Avec les tests de la RF81 et de la Starboard 122, ce sont 2 nouveaux flotteurs dédiés qui s'ajoute à la liste des possibilités pour s'équiper. Et pour le coup, ce sont 2 coups de coeur, chacun avec son propre caractère. Je suis incapable de dire lequel je préfère, mais les 2 procurent un plaisir évident. Vous pouvez y aller les yeux fermés en fonction de votre style.

La RF marque, quant à elle, un vrai pas en avant dans, la spécialisation des flotteurs foil, avec un contrôle incroyable et un comportement aux touchettes jamais vu. Un grand merci à Patrice et soin équipe d'avoir accepté de sortir des sentiers battus, car c'est une vraie réussite.



Version anglaise (grâce à la contribution de Jean Rathle et Eric Kramers)

After testing the prototypes of the RF in Brest last summer, we were awaiting the final version. It is now available, so let's go!
During this test, I chose to use mainly two foils
The GTS Starboard
The RS FLIGHT AL
Besides the fact that those are two very different foils at many different levels (price, construction, balance, technology), this allowed me to test the board first with a dedicated foil that corresponds to its goals (GTS), then with a combination for people who are on a budget (RF81 AST + NP ALU = roughly €2000)
This test was done the same day as the test for the starboard 122, in the same conditions. It was very interesting because these two boards are very different but I have to admit I enjoyed both even if the sensations were very different.
Take off
The RF81 has a very wide tail. You need a little more power to increase its speed. So you either need a little more wind or a bigger sail compared to a board like the Foil 122 ou the Tiny. In my opinion, it ranks behind the JP Hydrofoil but in front of the Elix RF1.
In most cases (except high wind) you will have to pump the sail to get the RF81 going. I have to admit that the gliding sensation has gotten much better compared to the early prototype. The shape has probably been slimmed down.
One word on the weight, which has been discussed greatly: many are focused on this characteristic...which in my opinion is a mistake. The problem is not the weight of the boards, it's their balance. You are better off with a 9kg board with a centre of gravity at 70cm from the tail rather than a 6kg board with a center of gravity at 140cm from the tail.
The RFs are far from being light , but you don't feel it while sailing because the center of gravity is closer to the tail. So no need to worry about the weight: you will be surprised by its behavior.
The flight
It doesn't take long for the behavior of the RF to become obvious. As soon you stabilize the flight you feel like you're on a railroad track. Contrary to the Foil 122 which was ultra sensitive, the RF feels locked in and nothing moves...at least from side to side. It is very similar to what I experienced foiling on a formula board without the awkwardness of a 1m wide board and the need to use a 9 square meter sail to get on a plane.
This feeling of being locked in seems to come from the top of the board being flat as well as the super wide outline in the tail and a widest point near the front straps. Compared to the early prototype, the tail area around the back strap is much more comfortable. The straps placement is still perfect.
Just like we were able to experience in Brest, we can confirm that the RF, when set up the way we did, has exceptional control. In the gusts, you feel safer than on any other board: it is much easier to control the overpowering effect of the foil. However, you may lose a little feel for maximizing the flight in very irregular wind...like we could do so well with the Elix F1X.
Touch downs
As usual, it is something we check on all the boards because it is crucial in windfoiling. Hitting the breaks when touching down always comes with the risk of flying over the handlebars and is quite annoying.
The RF takes it one notch further compared to other boards. On some touch downs, and thanks to its superbe gliding , we only hear the sound of water hitting the board. It's the only sign that you did touch down. Everything is super soft with a minimum loss of speed.
The evolution is amazing compared to the early prototype, especially the 91, which seemed to stick to the water a little. From now on the combination of scoop and board shape has been optimized.
All windfoil board shapers should learn from the RF's ability as it has become a reference point for today's shapes.
Combo low cost...but not low performance
I wanted to test the combination of the RF/RS FLIGHT ALU because of its low cost appeal. €2000 for a board and a foil of this caliber is unheard of.
The first run was disappointing as it was difficult to take off. I did not anticipate that the NP foil was very much tail centered. I then moved all the straps all the way back which made the whole rig more balanced. The combo remained slightly back foot heavy but it will help in the gusts as well as feeling secure. We could also ad the washer under the back wing of the foil to help the take off but at this point I didn't feel the need to do so.
The whole rig felt very stable from side to side, one main characteristic of the NP foil, and very controllable in the gusts. With a powerful board like the RF we appreciated the stiffness of the Alu foil...by the way I think it would be unrealistic to use this board with a foil that's a little soft, there are other boards for that (Foil 122 or Tiny).
Obviously this combo will allow to lean against the foil and look for a greater upwind angle.
In conclusion, this low cost combo will satisfy all those who want to discover foiling at a reasonable cost with the possibility to explore slalom. For those who are more interested in freeriding or maneuverability they should look at the Horus H10 or the Eco 121 combo.
conclusion
As you can see, the RF fits foils that are stiff and powerful. One should avoid using it with foils with "soft" masts (H10, Fanatic, slingshots, viny, manta, aeromod). The RF requires a little more sail power than the average boards (Tiny, Starboard 122, RS ONE, JP Hydrofoil). It's a board that you will use with cambered sails, even light ones (V8, Skyscape, S type, Switchblade) rather than camless sails.
Summary
After the tests on the RF81 and the Starboard 122, we now have two new foil dedicated boards we can ad to our list. I have to admit that these two new boards hit the spot. I'm incapable of choosing one, both are fun to ride.
The RF is a step forward in the foil specific boards, with incredible control and its unique response to touch downs. Thank you to Patrice and his team for thinking outside the box. It's a real success


#WindFoil, #Exocet, #2018 Posté dans: Tests
gauberandco@wanadoo.fr 30 mars 2018 at 14:54
Parfait! Maintenant la même pour la RS4( j attends la mienne qui flotte vers les antilles !) Merci JP
JEROME 31 mars 2018 at 19:12
l'association avec un loke foil LK1 et aile de 1200 possible ?
 

PORT GRATUIT

SUR DE NOMBREUX PRODUITS
 

+ 33 491 452 771

MARDI-SAMEDI, 9h30-12h & 14h30-19h
 

SATISFAIT OU REMBOURSE

DANS LES 15 JOURS APRES LIVRAISON
 

CADEAUX & REMISES SPECIALES

INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER